Fiche pédagogique Los Nadie
Los Nadie

Notes pour l'enseignant

Justement récompensé au Festival de Venise et par le Prix Coup de Cœur au Festival de Cinéma latinoaméricain de Toulouse, le premier long métrage du colombien Juan Sebastian Mesa nous entraîne sur les pas de cinq jeunes de Medellín, en quête de liberté́. Le réalisateur donne la parole aux « invisibles » que l’on croise tous les jours, mais qui s’éclipsent aÌ€ cause de la routine. Ils sont unis par leur soif de liberté, leur incompréhension du monde des adultes, leurs doutes, leurs rêves, l’art de la rue et la musique urbaine.

Les jeunes héros, des artistes de rue, sont filmés en noir et blanc, rendant le récit intemporel et leur quotidien ennuyeux voir insupportable. La ville, Medellín, joue un rôle fondamental. Elle est un aimant qui attire et repousse les protagonistes. Les personnages la Mona, Pipa, Manu, Camilo et Mechas souhaitent partir en voyage. L’histoire commence quelques jours avant leur départ en road-trip en Amérique du Sud.

Ces cinq jeunes, malgré un quotidien diffèrent de nos élèves, partagent avec eux les mêmes rêves de rébellion, la même soif de liberté ou les mêmes conflits avec les adultes. Les lycéens peuvent donc s’identifier aux jeunes héros du film.

Ce film pourrait être abordé en classe de lycée de la Seconde jusqu’aÌ€ la Terminale.
- Il correspond au programme de Seconde L’art de vivre ensemble, et permet d’aborder les thèmes Sentiment d’appartenance et Visions d’avenir.

Trois des notions du cycle Terminal pourraient être abordées et travaillées en classe:
Lieux et Formes de Pouvoir : les relations parents / adolescents.
- Espaces et Echanges : l’enfermement dans la ville / la quête de liberté.
- L’idée de progrès : la volonté d’avoir une vie meilleure.

Synopsis

Camilo, Mechas, Manu, la Mona et Pipa sont cinq amis qui traversent cette sorte de transe mêlée d'agitation intense, de sens de l'étonnement, de tendresse contenue et de rage manifeste typique de la fin de l'adolescence. Ils survivent au bord d'une ville, Medellín, qui les attire et les exclut, qui les appelle avec des promesses mais les rejette avec hostilité, qu'ils embrassent en transformant les logiques dominantes de la peur venues d'en haut, des hautes sphères de pouvoirs et de leurs parents.

La musique, l'art de la rue et l'amitié sont leurs armes de résistance et alimentent leur espoir d'un voyage, un rite de passage qui les transformera en quelqu'un d'autre.

Fiche technique

Production: Monociclo Cine
Scénario: Juan Sebastián Mesa
Réalisation: Juan Sebastián Mesa
Production: Alexander Arbeláez et José Manuel Duque
Direction photo: David Correa Franco
Direction artistique: Mary Luz Cardona
Son direct: Alejandro Escobar
Mixage: Daniel Vásquez
Montage: Isabel Otálvaro
Musique originale: O.D.I.O.
Actrices et acteurs: María Angélica Puerta, Luis Felipe Alzate, María Camila Castrillón, Alejandro Pérez Ceferino et Esteban Alcaraz

Récompenses (Acknowledgement)

- GRAND PRIX COUP DE CŒUR. CINÉLATINO 29eÌ€mes Rencontres de Toulouse 2017
- PRIX DU PUBLIC. Semaine de la Critique. Festival de Cinéma de Venise 2016
- Nouvelles voix. Festival de cinéma de Göteborg 2017
- Festival International du nouveau cinéma latino-américain de La Havane 2016
- Nouveaux réalisateurs. Festival de Cinéma de Huelva 2016
- Film d’ouverture du 56eÌ€me Festival International de Cinéma de CarthageÌ€ne. FICCI 2016

  • Los Nadie
  • Amis
  • Voyage
  • Marginalité
  • Le feu rouge
  • Cultures urbaines
  • Art de la rue
  • Jonglage
  • Jeunes
  • Route
  • Ville
  • Medellín
  • Colombie
  • Liberté
  • Explorer
  • Punk
  • O.D.I.O.